Un groupe électrogène est un appareil autonome capable de produire de l’électricité. En général, ces dispositifs sont constitués d’un moteur thermique et d’un alternateur. Avant d’acheter un groupe électrogène, il faut prendre en compte certains critères et se baser essentiellement sur ses propres besoins.

groupe électrogèneGroupe électrogène à essence Eberth moteur 4 temps 300 watts

 

Le groupe électrogène : à quoi çà sert ?

Un groupe électrogène est un dispositif visant à générer de l’électricité de manière parfaitement autonome. Le poids et la taille de ces appareils peuvent varier de quelques kilogrammes seulement, à des dizaines de tonnes. On exprime leur puissance en voltampère (ou VA), en kilovoltampère (ou kVA) ou en mégavoltampères (soit MVA).

L’utilisation d’un groupe

En règle générale, les groupes électrogènes sont utilisés dans les zones et les régions où l’électricité n’est pas installée. Dans cette logique, ils peuvent être utilisés dans la nature (camping, maison dans les bois, etc.) ou dans n’importe quelle situation où l’électricité fait défaut. Ils sont particulièrement utiles lors des coupures d’alimentation électrique.

Un groupe électrogène peut aussi être utilisé en tant que complément d’une alimentation sans interruption. Celle-ci est le plus souvent composée d’une batterie d’accumulateurs qui vient alimenter un onduleur. Ces dispositifs très particuliers sont couramment utilisés dans les bâtiments où une coupure de l’électricité pourrait entraîner de lourdes conséquences comme les casernes de pompiers, les hôpitaux, les aéroports, les centres informatiques ou encore, les sites industriels de l’agroalimentaire.

Le fonctionnement des groupes électrogènes

Nous produisons de l’électricité depuis longtemps. Sans rentrer dans les détails de ce processus de création, on peut simplement retenir que pour produire de l’électricité, il faut faire tourner un alternateur ou une génératrice. Un groupe électrogène possède donc une génératrice et un moteur thermique qui l’entraîne.

La génératrice est caractérisée par sa puissance électrique qui est exprimée en kilowatts ou en kilovoltampères. Un groupe électrogène peut fournir une alimentation monophasée (qui comprend une phase d’activité et une autre neutre) ou triphasée (qui comprendra donc trois phases). Les alternateurs récents (ou génératrices) possèdent des sécurités, mais aussi des systèmes électroniques de régulation visant à assurer une production stable de courant. Ces dispositifs ont aussi pour but de détecter les défauts de manière aussi rapide que fiable afin de limiter les risques d’incidents.

Enfin, le moteur thermique du groupe peut être solaire, à gaz, à essence ou à diesel. Sa puissance sera déterminante et définie en fonction de sa capacité à faire tourner la génératrice.

Les différents groupes électrogènes

Si tous les groupes électrogènes fonctionnent selon la même logique (alimenter un alternateur), ils ne proposent pas tous les mêmes technologies et possibilités. Ils sont donc sensiblement différents en fonction des systèmes. Il existe des groupes électrogènes qui fonctionnent avec du diesel, de l’essence, du gaz ou l’énergie solaire. Un autre critère les distingue fortement : la motorisation (deux ou quatre temps).

Groupe électrogène à essence

En règle générale, les groupes électrogènes à essence sont les plus polyvalents du marché. Ils sont donc parfaits pour le bricolage, la maison ou des usages ponctuels. Ces groupes peuvent être démarrés manuellement avec un lanceur ou électriquement à l’aide d’un démarreur. Le plus souvent, leur puissance varie entre 1,5 et 6 kW (il n’est pas question de la puissance du moteur thermique, mais de la puissance électrique disponible).

On considère les groupes électrogènes à essence comme étant plus compacts que les autres types de groupes. Ils produisent également moins de nuisances sonores et délivrent le plus souvent une alimentation monophasée. Ils peuvent fonctionner avec des moteurs deux temps ou quatre temps.

Groupe électrogène à diesel

Groupe életrogène Knapp Wulf disel 5 000 watts

Les groupes électrogènes qui fonctionnent au diesel sont souvent destinés à usage professionnel et considérés comme des appareils de chantier. Ils produisent beaucoup de bruit et ne constituent donc pas toujours le meilleur choix pour une utilisation domestique. En revanche, on retrouve un plus large choix de puissances disponibles. En effet, comme ce groupe électrogène est orienté vers une utilisation plus professionnelle, il répond davantage à un usage intensif et des exigences assez particulières.

Ces groupes électrogènes sont représentés dans toutes les tailles : ils peuvent donc produire des milliers de kilowatts, comme quelques dizaines seulement en fonction de leur taille. On peut effectivement en trouver de très petits qui se déplacent sur des roulettes. Mais aussi de plus gros qu’il est nécessaire de placer sur la remorque d’un poids lourd pour les déplacer. Le plus souvent, le groupe électrogène à diesel s’enclenche à l’aide d’un démarreur. De plus, l’ensemble des alimentations électriques sont disponibles : mixte, triphasée ou monophasée. Pour certains, on retrouve une fonction de démarrage automatique. Les groupes électrogènes diesel disposent d’une motorisation en quatre temps.

Groupe électrogène insonorisé

Ce qui différencie les groupes électrogènes insonorisés des autres modèles, c’est leur caisson d’isolation spécifique. Il vise à réduire considérablement les nuisances sonores. De cette manière, il permet à l’appareil de ne pas dépasser les 90 décibels en termes de sonorité alors que les autres groupes atteignent aisément les 105 décibels, voire beaucoup plus. Ces groupes permettent une réduction de l’encombrement, mais sont aussi très légers et particulièrement rapides à démarrer. Un moteur à essence vient le plus souvent les équiper.

Cependant, les groupes insonorisés délivrent rarement plus de deux kilowatts de puissance électrique disponible. Ils sont donc parfaits pour les usages très ponctuels et domestiques, mais ne seront pas disposés à fournir la puissance suffisante pour un chantier. Leur motorisation peut être en deux ou quatre temps selon les modèles.

Groupe électrogène solaire

Les groupes électrogènes à énergie solaire ne possèdent pas de motorisation. Ils fonctionnent à l’aide de panneaux photovoltaïques et transforment ainsi l’énergie captée du Soleil en électricité. Le plus souvent, ils produisent un courant de douze volts continu qui peut être transformé en 220 volts grâce à un onduleur. Leur puissance délivrée va de 0,7 kW à 2,5 kW.

Ces groupes sont plus adaptés à une utilisation domestique et ponctuelle en raison de leur productivité limitée. D’autre part, ils ne génèrent pas de pollution, ne consomment aucun carburant et sont les plus silencieux du marché. Néanmoins, leur puissance reste limitée et il faut prévoir de le recharger durant l’utilisation (et donc une éventuelle exposition solaire).

Groupe électrogène à gaz

groupe électrogène

Générateur à gaz propane/butane/GPL de 2 kW moteur 4 temps 

Le groupe électrogène à gaz doit être réservé à un usage en extérieur uniquement. Il est plus facile à utiliser que la plupart des autres groupes électrogènes et il est aussi très puissant. Ce type de groupe peut produire entre 4,8 kW et 16 kilovoltampères (0,8 kW = 1 kVA) et fonctionne avec du gaz naturel ou du GPL en bouteille.

La pollution générée par ce type de combustible est moindre par rapport au gasoil et à l’essence. De plus, les appareils consomment moins de carburant que ces autres types de motorisation. Le bruit est également moins important. Les groupes électrogènes fixes sont ravitaillés par les cuves ou des bouteilles. L’utilisation du groupe électrogène à gaz peut être domestique ou professionnelles. Il est conseillé pour les usages de longues durées ainsi que pour les démarrages fréquents.

Acheter un groupe électrogène

Selon le modèle, l’achat d’un groupe électrogène peut être un réel investissement. Pour en tirer le meilleur parti, il est important de bien le choisir en se basant sur ses caractéristiques techniques, ainsi que son utilisation à venir. Si vous souhaitez acheter un groupe électrogène pas cher, retrouvez notre sélection ici.

Identifier les besoins pour acheter un groupe électrogène

Avant d’acheter un groupe électrogène, il faut absolument définir ses propres besoins. Le modèle choisi ne sera pas le même selon les caractéristiques de son emploi. Un groupe trop petit pourrait s’user très rapidement et souffrir de pannes fréquentes. Dans la même logique, un trop gros groupe électrogène pourrait montrer des signes de dysfonctionnement ou de fuite s’il n’est pas suffisamment utilisé. Il faut donc choisir un type de groupe et un modèle capable de répondre à vos besoins et vos attentes. Pour cela, certains points devront être étudiés.

La puissance du groupe électrogène

La puissance est sans aucun doute le critère prioritaire lors de l’achat d’un groupe électrogène. Et on parle ici de la puissance électrique disponible (ou de sortie) et non pas de celle du moteur. Pour connaître la puissance du groupe électrogène, il faut lister l’ensemble des outils, appareils ou accessoires qui seront alimentés par le groupe. La puissance en watts de chacun de ces éléments devra être relevée. Additionnez les valeurs relevées et multipliez le résultat par 1,20. Ainsi, vous obtenez une valeur concrète en watts qui vous servira lors de l’achat de votre groupe électrogène.

Dans le cas où vous ne sauriez pas encore ce qui sera raccordé, laissez-vous une marge de puissance confortable lors de l’achat du groupe électrogène. En effet, les moteurs électriques produisent un important courant d’appel lors du démarrage (la puissance crête). Enfin, vérifiez que l’alimentation électrique du groupe soit adaptée à celle des outils : monophasée (230 V) ou triphasée (400 V).

Sa motorisation

Ce critère concerne essentiellement les groupes électrogènes à essence ou à diesel. Et pour définir la motorisation à choisir, il faut déterminer l’usage futur du groupe. En effet, les moteurs diesel ne sont pas adaptés à un usage domestique. En ce sens, les appareils à essence offriront plus de possibilités et d’adaptabilités aux bricoleurs de tous les niveaux. Ils sont conseillés pour les usages domestiques.

D’autre part, le groupe insonorisé sera idéal pour une utilisation ponctuelle puisqu’il ne nécessita que peu d’énergie. Enfin, pour un chantier, il faudra préférer un groupe diesel. Bien sûr, ce critère d’achat du groupe électrogène devra être mis en relation avec la puissance nécessaire.

La régulation du groupe électrogène

Créer de l’électricité est un processus complexe, notamment si l’on cherche à générer un courant stable à l’aide d’un corps tournant qui n’est pas stable par définition. L’électronique est donc utile pour réguler le groupe électrogène. Ce dernier peut être à condensateur (régulation de base à 5 %), mais il peut aussi être équipé d’un système AVR. Il s’agit d’un système de régulation automatique de la tension qui utilise la technologie pour stabiliser la tension du groupe électrogène. La stabilisation peut atteindre 2 %.

Enfin, les groupes électrogènes peuvent être pourvus du système Inverter. Il s’agit du système de stabilisation le plus efficace. La tension qui est générée par le groupe est presque parfaite aussi bien en fréquence qu’en tension. Le système est parfaitement adapté aux appareils sensibles (audiovisuel, informatique, etc.). Par ailleurs, le système Inverter est couplé avec la cartographie d’injection équipée avec le moteur thermique. Il est ainsi capable de réduire la consommation de carburant et le régime dès lors que le groupe n’est pas utilisé.

groupes electrogenes

Groupe életcrogène Denqbar Inverter silencieux

D’autres critères de choix

Avant d’acheter son groupe électrogène, il est possible de se fier à d’autres critères. En effet, le prix du groupe électrogène en est un très important. Outre le type de carburant, la puissance et la régulation, d’autres facteurs entrent en compte.

Le niveau sonore

Si les groupes électrogènes insonorisés sont une catégorie bien à part, il se peut que ce critère entre en compte dans votre choix final. Sur le marché, il vous sera possible de trouver des modèles réputés pour leur caractère silencieux. En fonction de leur lieu d’utilisation, cela peut apporter beaucoup à votre confort. En règle générale, le niveau sonore des groupes électrogènes est souvent situé entre 60 et 90 décibels. Cette valeur est mesurée à une distance de sept mètres de l’appareil.

Le poids

Si votre groupe électrogène est régulièrement déplacé, il faut se montrer attentif à son poids. En effet, certains seront trop lourds et bénéficieront de l’appui d’un châssis à roues. Les groupes de plus forte puissance seront très certainement montés sur des châssis remorquables. Un groupe électrogène doté d’une motorisation deux-temps et proposé en entrée de gamme est généralement d’une vingtaine de kilogrammes. Un groupe diesel d’usage professionnel peut facilement atteindre quarante kilogrammes.

Le démarrage

Les groupes électrogènes peuvent être démarrés avec un lanceur ou un démarreur, notamment ceux qui fonctionnent à l’essence et sont de faible puissance. Faire ce choix dépend avant tout de votre capacité à tirer sur un lanceur plusieurs fois de suite. Si vous n’utilisez que rarement le groupe électrogène, privilégiez un lanceur. En revanche, si vous l’utilisez très régulièrement, il sera intéressant d’en choisir un équipé d’un démarreur. Les groupes électrogènes de puissance normale ou élevée sont tous équipés d’un démarreur ainsi que d’un mode manuel de secours.

L’autonomie

La capacité du réservoir et la consommation de l’appareil influent sur l’autonomie du groupe électrogène. Il s’agit donc d’un critère à ne pas négliger dans l’achat d’un groupe électrogène. Selon les modèles, l’autonomie peut atteindre entre quatre et douze heures. Il faudra donc qu’elle soit adaptée à vos besoins.

Les sécurités

Bon nombre de groupes électrogènes proposent un ensemble de sécurités basiques ou optionnelles telles que le contrôle de la température de l’huile, un système de disjoncteur thermique ou bien d’autres encore. Les sécurités supplémentaires permettent d’assurer la sécurité des personnes qui utilisent le groupe ou se trouvent à proximité. Elles ne doivent donc pas être négligées.

Conserver son groupe électrogène

Le poids et la taille d’un groupe électrogène dépendent donc de sa puissance électrique. Ils peuvent donc être fixes ou portatifs en fonction de ces critères. Qu’importe la nature, la méthode de fonctionnement ou le prix du groupe électrogène, seul un bon entretien peut lui garantir une utilisation optimale.

Afin de le conserver le plus longtemps possible en parfait état, entretenir votre groupe électrogène est essentiel. D’autre part, il est aussi conseillé de ne pas l’utiliser à sa puissance maximale en permanence. En utilisant 80 % de ses capacités, il sera possible de le conserver en bon état et plus longtemps, d’où l’intérêt de tenir compte de certains critères dans l’achat du groupe électrogène.

L’entretien du groupe électrogène

Acheter un groupe électrogène peut être coûteux. Pour le conserver et l’utiliser le plus longtemps possible, il est important de bien l’entretenir. Ainsi, veillez à respecter la fréquence d’entretien recommandée par le constructeur du modèle que vous aurez choisi. Changer les filtres et les fluides de manière fréquente. N’oubliez pas de graisser les pièces mobiles et les paliers. Enfin, n’hésitez pas à mesurer la tension de sortie de temps à autre.

Lorsqu’il est utilisé, le groupe électrogène devra être placé dans un endroit propre, sec et stable. Si vous devez rester à proximité, il vous est possible de vous équiper d’un casque antibruit. Enfin, sur tous les chantiers, les groupes électrogènes doivent être signalés et facilement repérables. Les câbles ne doivent pas être sur une voie de passage et il faut rester vigilant aux déplacements de véhicules et autres engins à proximité.